TUNNELS

D'abord quelques photos des tunnels puis une description de la façon dont nous les avons construits.

Les entrées de tunnels sur la voie ferrée sont constituées de produits Studio 95 (version pour locomotives électriques).

Les entrées de tunnel sur la route devant la voie sont des versions pour locomotives diesel/vapeur. Ceux-ci sont construits plus profondément dans le paysage.

Le portail du tunnel sur la rue pavée est d'origine inconnue, je crois quelque chose à l'échelle O.


Nous avons fabriqué des moules pour finir l'intérieur des tunnels. Le mur d’origine est constitué de pierres détachées collées ensemble. Lorsque l'enduit est coulé, quelques compresses sont appliquées à la fin, qui forment une sorte de renfort pour que le mur ne se brise pas si rapidement. Afin de permettre la courbure dans le tunnel, des coupes fines sont réalisées dans les joints tous les 2 rangs de briques avec une scie fine. Cela permet de placer le mur dans une courbe. Ensuite, les joints sont rebouchés avec un mélange de mortier à carrelage gris et de colle à bois.

Premièrement, les parois du tunnel sont constituées de mousse épaisse PUR. Les murs en plâtre sont ensuite collés sur ce PUR avec de la pâte acrylique. Pour les maintenir en place jusqu'à ce que la pâte sèche, j'ai réalisé des outils supplémentaires (bleu clair sur la photo) pour maintenir les murs en place


Murs en brique/pierre

Tout d’abord, une couche de plâtre est coulée dans le moule et nous plaçons la compresse de gaze dessus. Ceci est suivi d'une autre fine couche de plâtre. La gaze sert de renfort : elle permet de scier en façade, dans les joints des briques. Le plâtre se brise alors, mais les compresses de gaze maintiennent le tout ensemble.

Les rails :


Les voies de cette section sont les voies classiques du Märklin avec des rails en acier inoxydable.

Dans d'autres parties, nous utilisons Hegob (Hegob.de), KM-1 (KM-1.de) ou d'anciennes voies Hübner (série Märklin H). Ces 3 derniers permettent de souder plus facilement les fils pour l'alimentation. `

On essaie d'utiliser des fils d'environ 1 à 1,5 mm2.


Le gravier est du gravier porphyrique tamisé provenant d'un commerce de construction/sable et gravier. Nous tamisons jusqu'à obtenir une fraction de pierres d'environ 1,7 à 2 mm. Le tout est collé avec un mélange de colle blanche et d'eau, sans oublier une goutte de liquide vaisselle.

Les ponts:


Les ponts routiers proviennent de RT-Diorama. Le pont avant a été modifié. L'intérieur est d'abord rempli de mousse PUR puis fini avec de la pâte acrylique et un mélange de joints de carrelage et de colle à bois blanche. Le pont ferroviaire est auto-construit. Ici aussi, l'intérieur est recouvert du même mélange de joint de carrelage et de colle à bois.


Les garde-corps/clôtures sont constitués de pièces Graupner et de fil de laiton. Ceux-ci sont d'abord noircis dans une solution acide et un peu de H2O2. Ensuite, ils ne sont plus peints ; seule l'oxydation s'est avérée suffisante.


Les rues :


La route pavée est constituée d'une base en argile (blanche sur la photo). Ensuite + 10 000 lentilles oranges sont collées individuellement avec de la colle à bois. Le tout a ensuite été coloré avec un mélange de peinture et de coulis de carrelage gris.

La rue en face est constituée d'un mélange de coulis de carrelage gris et de colle à bois. Cette fois, une couche épaisse a été appliquée pour permettre un certain bouletage de la route. Sinon, peu de choses ont été faites à cet égard. Puisque nous prévoyons de conduire des voitures contrôlées par un système GPS de « Games On Track » sur cette route, nous n'avons pas installé de câble dans la route et n'utiliserons donc pas le système Faller Car.